Qu’est ce qu’un bon goûter ?

Qu’est ce qu’un bon goûter ?

Chaque mercredi sur notre compte Instagram @super_scrunchiz, et ce, depuis plusieurs mois, nous partons à la découverte des goûters des enfants aux quatre coins du monde. 

Cela nous permet d’observer des grandes différences (habitudes de consommation, type de goûters) mais également un gros point comment qui est de faire plaisir à nos enfants pour ce moment du goûter.

En France, comme dans de nombreux autres pays du monde, le « goûter » est ancré dans les habitudes quotidiennes des enfants, c’est un rituel incontournable. 71% des enfants sont des « goûteurs réguliers » et jusqu’à 85% chez les enfants de 3 à 6 ans [1]. 

C’est pourquoi aujourd’hui, on s’est dit qu’on allait explorer avec vous l’univers du goûter. Qu’est-ce qu’un bon goûter ? Y a-t-il des aliments en particulier à privilégier ? D’autres à éviter 🤔 ? 

On fait le point tout de suite !  

1) Qu’est ce qu’un “bon” goûter ? 

Tout d’abord, en terme d’horaire, le goûter est consommé, en France, à la sortie de l'école entre 16h00 et 17h30, de manière à ce qu’au moins 2 heures le séparent du dîner.

Pour un “bon goûter", le Programme National Nutrition Santé (PNNS) recommande de choisir 2 produits parmi les 3 groupes suivants : céréalier, laitier et fruitier + un grand verre d’eau

 

Goûter équilibré

Il doit être constitué en fonction des besoins de l’enfant (âge, poids, activité physique), et couvrir en moyenne 10 % des besoins en énergie totale dans une journée

Pour vous donner un ordre d'idée, pour un enfant de 5 ans cela correspond environ à 145 kcal et pour un enfant de 10 ans à environ 210 kcal 

2) Pourquoi le goûter est-il si important ?

La consommation d’un goûter est préconisée par le PNNS car il est essentiel à la bonne croissance des enfants : Il permet d'apporter l'énergie suffisante en milieu d’après-midi à votre enfant pour qu’il soit en forme jusqu’au dîner et ainsi continuer ses activités et éviter coup de barre et grignotage.

De plus, le goûter permet de faire une pause conviviale, c’est un moment de plaisir et de partage 🧡

Et il faut bien le dire, le goûter est un lien entre le parent et l’enfant, un moyen de lui faire plaisir et de le surprendre avec des bonnes choses, alors que nous ne sommes pas là 😋.

3) Ce qu’il faut privilégier et ce qu’il faut éviter

Seul 1 enfant sur 4 mange un goûter sain, c'est-à -dire qu’il suit les recommandations du PNNS.

L’ANSES alerte sur la consommation excessive de sucres chez les enfants âgés de 4 à 17 ans[2]
Deux leviers prioritaires ont été identifiés, à savoir les boissons sucrées et les pâtisseries-biscuits-gâteaux🥤🍩
Ces aliments, fréquemment proposés au moment du goûter, sont riches en sucres et présentent un faible intérêt nutritionnel 🧐.

D’une manière générale, les goûters aux Nutri-scores D et/ou E sont à consommer avec modération. Ils représentent 91% des produits sur le marché des biscuits/snacking et 74% ont un taux de sucre supérieur à 23g pour 100g[3].

Cependant, si vous en mangez occasionnellement, pas de panique ! On peut quand même se faire plaisir de temps en temps et éviter les frustrations. 

Il est intéressant de noter aussi que si un biscuit a un Nutriscore A ou B, ce n’est pas forcément gage de qualité et qu’il comporte (souvent… très souvent..) des Marqueurs d’Ultra Transformation (des additifs, des exhausteurs de goût, etc)... Lisez donc bien les étiquettes et la composition des produits 🤓 ! 

    Allez, un petit tableau pour résumer 👇

    4) Panorama de ce qu’on trouve dans le commerce pour le goûter au regard des recommandations du PNNS et de l’ANSES

    Comparatif de goûters

    Bon, vous voyez où nous voulons en venir 😉

    Les ScrunchiZ ont été élaborés avec un fil rouge, celui de faire plaisir a nos enfants, tout en prenant soin de leur santé (et de leur planète, mais ce n’est pas le sujet ici! ).

      

    Nous espérons que cet article vous a donné un aperçu de ce qu’est un bon goûter.

    Dites nous en commentaire ce que vous en pensez et si vous avez des questions! On sera ravies de pouvoir y répondre !

    👋 À bientôt les scrunchiZ ! 👋

     

     

    Sources : 

    [1] CRÉDOC, N° 290 • ISSN 0295-9976 • mai 2017.

    [2] ANSES. Nutrition des enfants, des personnes âgées et des femmes enceintes ou allaitantes : l’Anses alerte sur l’apport excessif de sucres chez les enfants et souligne les bénéfices de l’activité physique pour les personnes âgées [en ligne]. Anses, 2019 [consulté le 4 octobre 2019]. Disponible sur : https://www.anses.fr/

    [3] OpenFoodFacts. Analyse faite sur l’ensemble des 14 390 produits de la catégorie: biscuits, gâteaux, snacks sucrés. OpenFoodFacts, 2019 [consulté en Mai 2019]. Données disponibles sur :  https://world.openfoodfacts.org/


    1 commentaire

    • Marie-Aline et Thierry COCHET

      Hello la super équipe ! Article très instructif, notamment sur les Nutri-scores A et B qui deviennent la référence pour choisir nos produits en imaginant qu’ils sont nécessairement bons pour la santé ! Un Nutriscore C nous apparaissant même comme déceptif… Alors, maintenant, je comprends que ces Nutriscore A et B peuvent comporter des “Marqueurs d’Ultra-transformation”. Vous l’évoquez mais sans insister. Peut-être pourriez-vous dans un prochain article nous expliquer en détail à quoi correspondent les différentes notes des Nutri-scores et les conséquences sur la santé des marqueurs d’ultra-transformation. Bravo en tout cas pour l’énergie que vous déployez pour nous informer !


    Laissez un commentaire